Chroniques éditoriales

Comment reconnaître un chat stérilisé

Il est possible que vous croisiez le chemin d’un  chat qui a une entaille à l’oreille gauche.  Il s’agit d’une modification chirurgicale qui sert à identifier les félins qui vivent en liberté et qui ont été stérilisés.  Ils sont près de 350 à cohabiter avec les citoyens sur le territoire de la municipalité de Sainte-Sophie.  Grâce au programme de capture-stérilisation-retour-maintien (CSRM) pratiqué par Humanichat et grâce aux gardiens de colonies qui s’assurent qu’ils aient de la nourriture, de l’eau et un abri, ces chats jouent un rôle important dans la communauté.  Des études ont effectivement démontré que la présence de chats stérilisés dans un secteur empêche les autres chats de venir s’y installer et réduit la surpopulation.

Plusieurs heures de bénévolat et plusieurs centaines de dollars ont été investis pour que ces animaux vivent en harmonie dans votre quartier.  Les mâles stérilisés ne marquent plus leur territoire d’une urine nauséabonde, les félins ne se battent plus pour s’accoupler ou pour trouver de la nourriture et surtout, ils cessent de se reproduire.  Pour toutes ces raisons, les chats CSRM ne devraient jamais être recapturés, amenés dans un refuge ou pire encore, éliminés par des gens malveillants.

Il est important que les personnes qui pensent que la destruction des chats est la solution sachent qu’il existe des lois qui rendent criminelle la maltraitance des animaux.  Ainsi, si vous êtes témoin ou si vous suspectez quelqu’un de maltraiter ou de faire «disparaître» des chats, nous vous prions de dénoncer ces individus aux autorités sans tarder.  N’oubliez pas que si votre chat a l’habitude d’aller à l’extérieur, cela pourrait être lui qui tombe aux mains des malfaiteurs.